L’histoire du poker

cartes et jetons

Le poker est, sans aucun doute, aujourd’hui le jeu de cartes le plus populaire au monde. Quand on évoque le poker, on pense immédiatement à sa variante la plus jouée : le Texas Hold’em. Mais il existe un grand nombre d’autres types de poker, dont les règles et les stratégies sont extrêmement différentes. Certaines règles qui régissent le Texas Hold’em et ces variantes semblent provenir de jeux de cartes anciens, ce qui peut laisser penser que ces jeux sont, en quelque sorte, des « ancêtres » du poker. Sans certitude, néanmoins, car c’est là une particularité du poker : le jeu de cartes fait l’objet d’un débat d’historiens, et plusieurs théories s’opposent quant à l’origine réelle de celui-ci. Intrigué ? Nous vous en disons plus !

Les ancêtres du poker ?

jeux de cartes ancien poker

De nombreux aspects du poker moderne se retrouvent dans des jeux pratiqués à partir du XVIe siècle en Europe. Un populaire jeu de cartes de l’époque, appelé « Primero », consistait déjà à former une combinaison de cinq cartes. Les joueurs disposaient à l’époque d’une main de quatre cartes, échangeables contre une ou deux cartes. La « Prime » - ou « Primero » - introduit déjà plusieurs concepts similaires au poker moderne : la mise, mais aussi le bluff.

En France, sous Louis XVI, apparaît « l’ambigu » qui inclut une des règles essentielles du poker : la hiérarchisation des combinaisons. Le « Brelan », autre jeu joué en France et qui comme son nom l’indique, voit s’affronter des joueurs qui tentent de former une combinaison de trois cartes identiques, peut également revendiquer une part de la paternité du poker. Le principe des blinds, apparaît lui dans un des dérivé du « Brelan » : la « Bouillotte ». Les blinds s’appellent alors « Carre(s) ».

Un autre théorie évoque les similarités du poker moderne avec un jeu de cartes joué au XIXe siècle en Iran : « As Nas ». Selon cette théorie, le jeu iranien aurait pu être importé aux Etats-Unis par des marins français. Mais l’origine relativement récente de ce jeu semble peu compatible avec ce rôle d’ancêtre du poker.

Un jeu de cartes très ancien pratiqué en Allemagne s’appeler le « Pochen », ce qui signifie « frapper ». Ce jeu sera adopté autour du XVIIIe siècle en France sous l’appellation « Poque ». Il est intéressant de noter que ces jeux présentent un certain nombre de similarités avec les règles et stratégies du poker.

La naissance du Poker moderne aux Etats-Unis

poker far west saloon

Les premières références au poker moderne dans la littérature remontent au début du XIXe siècle. En 1829, une scène d’un livre écrit par Joseph Crowell, un acteur anglais, décrit une partie de cartes se déroulant à la Nouvelle-Orléans. Lors de cette partie, quatre joueurs placent des paris sur celui qui aura la meilleure combinaison de cartes.

Quelques années plus tard, en 1843, un second livre, rédigé par Jonathan Green, décrit les casinos flottants : ces bateaux à vapeur qui naviguaient sur le Mississippi en offrant un refuge aux joueurs persécutés dans une Amérique puritaine. Les parties de poker s’y déroulaient essaiment au rythme de la conquête de l’Ouest, et le jeu devient l’un des symboles des cowboys qui se lancent dans la ruée vers l’or.

Le Poker sera bientôt réimporté en Europe, puis dans le monde entier, au gré notamment des déplacements des militaires américains et canadiens.

Au début des années 2000, avec l’émergence des casinos en ligne, mais aussi la médiatisation du célèbre WSOP, le poker connaît un nouveau regain d’intérêt qui le propulse désormais au summum des jeux de cartes et d’argent.

Menu